EARL D'AMBOURVILLE
Exploiter le potentiel de chaque vache avec un système de production simple et efficace et une bonne gestion de la reproduction.




Présentation EARL D'AMBOURVILLE

Géographie : Seine-Maritime (76)

Quota : 280.000 litres

Vaches : 30 vaches laitières 

Race : Prim' Holstein

SAU (ha) : 150

Robot(s) : non

DAC : oui

Production journalière : 27,2 kg/vache/j (en moyenne sur l'hiver 2014-2015)


Localiser l'éleveur

Map Vert EARL D'AMBOURVILLE
Map Bleu Eleveurs voisins du 76 (engagés dans eco-méthane)
Map Gris Eleveurs voisins du 76 (en Visiolait)




Ration

Ration de base :

Composants

kg MB

Ensilage Maïs (36% MS)

32

EBR Prairie (53% MS)

3

Foin Prairie

1

Complémentation :

Rumérol Turbo Digest
(5% urée; équilibre sucre sol./azote sol.)

1,3

Complémentation au DAC pour 27kg produit /vache :

DynalinMaïs + 6% minéral
(36% MAT ; 23,5 IT3)

0,1

Dynalin 3L
(22% MAT ; 20 IT3)

3

Activateur de flore

0,002

 

Complémentation individuelle au robot :

Correcteur Granudex
(41% MAT et 9 IT3)


2,6

Aliment de production Extrulin
(28% MAT et 37 IT3)


2,4

 

TOTAL ingestion moyenne (MS)

20,15kg



Valeurs nutritionnelles :
(par kg de MS)

: 105 g/jour/vache

 

MG : 3,5

MAT : 15%

Amidon + sucres : 27,1%

Cellulose : 17,8%

UFL : 0,94

PDIN : 100

PDIE : 99

PDIA : 43



Plan de complémentation

Voir le Plan de complémentation




Coûts de la ration moyenne sur l’hiver 2014-2015 par 1000L de lait standardisé (coût des minéraux inclus) : 

Avec fourrages au prix d'opportunité marchande : 127 €/1000 L


Avec fourrage au coût de production : 108 €/ 1000 L
 

232 g de concentré/ l de lait 


"Exploiter le potentiel de chaque vache avec un système de production simple et efficace et une bonne gestion de la reproduction"




Témoignage et approche zootechnique

L’éleveur a commencé à incorporer du TRADILIN dans la ration de ses vaches laitières au lancement de la démarche Linus de Danone en 2008 (démarche de valorisation de la qualité du lait portée par Bleu-Blanc-Cœur en Normandie). Il utilisait alors la combinaison « gagnante » d’un aliment de production, le DYNALIN 50 (25% MAT, 50 IT3) avec un correcteur azoté contenant aussi du TRADILIN, le DYNALIN MAIS (38% MAT, 25it3).

En 2014, suite à la fin de la démarche de valorisation en filière Bleu-Blanc-Cœur, tout en réduisant la quantité apportée, l’exploitant a maintenu l’apport de TRADILIN. Il utilisa alors un aliment moins concentré en IT3 (Indice Technique Oméga 3), le DYNALIN 2.5L (18% MAT, 15it3).

Mais il a rapidement constaté qu’il produisait moins de lait avec autant de vaches et que les niveaux de TP passaient en dessous de 30 g/L !

Sous le conseil de son technicien aliment, l’éleveur changea à nouveau pour un autre aliment, plus riche en matière grasse qualitative (Oméga 3 notamment) : le DYNALIN 3L (22% MAT, 20it3). Résultats : « J’ai gagné 2 litres de lait en + ! »

Quant à la correction azotée de la ration, avec le DAC et pour plus de simplicité, l’éleveur utilise un correcteur azoté combiné au minéral (Physio Minélium, 4 à 6%). Depuis 1 ans, de l’Antacide est aussi apporté « pour éviter le risque d’acidose » en plus du caractère sécurisant de l’énergie contenue dans le DYNALIN.

Ainsi, toutes les vaches reçoivent « la juste dose de correcteur, de minéral et d’Antacide ».

 

Caractéristique de l’élevage : un silo libre-service. Pas de distribution de maïs aux vaches laitières, ce sont elles qui viennent directement « se servir » sur le front du silo. Ce système offre une certaine souplesse de travail et les « vaches qui auraient du mal à s’imposer au cornadis mangent à leur faim ». A noter qu’une complémentation en Méthionine (Methiotest) est incorporée à l’ensilage, avec pour bénéfice l’augmentation du TP du lait.

 

Le + de l’éleveur

« Pour faire un bon tarissement », l’éleveur a renforcé depuis 4-5 ans sa préparation au vêlage. Sa solution : le PREPART 3000, apporté aux vaches taries en plus du tourteau et du foin habituel. Ce complément à base de TRADILIN permet aussi de  maintenir une BACA négative et apporte également du Sélénium qui améliore la tonicité des veaux.  « Au vêlage mes veaux sont plus vigoureux ». Enfin, la Vitamine E qui y est associée, combinée aux bénéfices prouvés de l’action des Oméga 3 sur la santé, confère aux vaches de meilleures défenses immunitaires. « J’ai moins de mammites ».

"TRADILIN, Sélénium et vitamine E, la solution gagnante pour un bon démarrage, pour la mère ET le veau ! "




Résultats


Moyenne sur l'hiver 2014-2015 :
Production laitière: 27,2 litres - TB : 35,6 - TP : 31

 

Moyenne hiver 2014-2015

Production laitière(kg/VL/jour)

 

27,2

 

TB (g/L)

 

35,6

 

TP(g/L)

 

31

 

Autres résultats :

Age au premier vêlage : 24/30 mois

IVV : 310 jours




Prendre contact avec EARL D'AMBOURVILLE

Cliquez sur le bouton ci-dessous pour entrer en contact avec l'éleveur. Si vous souhaitez en savoir plus sur ses produits, sa façon de travailler, etc.

Envoyer un message